Comparaison des sites de prélèvement et méthodes diagnostiques pour la détection d'éléments fongiques dans les voies respiratoires équines - Normandie Université Access content directly
Conference Papers Year : 2022

Comparaison des sites de prélèvement et méthodes diagnostiques pour la détection d'éléments fongiques dans les voies respiratoires équines

Abstract

Comité d’éthique : L’étude a été approuvée par le Comité d’Éthique en Recherche Clinique et Épidémiologique Vétérinaire d’Oniris (CERVO-2020-3-V). Un consentement éclairé a également été signé par chaque propriétaire. Sources de financement : L’étude est financée par l’Institut Français du Cheval et de l’Équitation (IFCE), les Fonds l’Eperon, le laboratoire LABEO et CISCO-Oniris. Conflit d’intérêt : Les auteurs ne déclarent aucun conflit d’intérêt. Contexte : L’interprétation clinique de la présence d’éléments fongiques dans les voies respiratoires est incertaine, et les méthodes diagnostiques mycologiques actuelles sont fastidieuses. Objectifs : L’objectif de cette étude est de caractériser la détection d’éléments fongiques dans les voies respiratoires du cheval, avec l’hypothèse qu’une cytologie sur le mélange (LBAM) des lavages broncho-alvéolaires gauche (LBAG) et droit (LBAD) est représentative des LBA examinés individuellement. Matériel et méthodes : Trente Trotteurs Français à l’entrainement et 32 chevaux référés pour troubles respiratoires ont été inclus. Un lavage trachéal (LT) et un lavage broncho-alvéolaire de chaque poumon ont été réalisés à l’aide de cathéters stériles par voie endoscopique, pour recherche d’éléments fongiques par cytologie et culture. Une culture était considérée « positive » dès lors qu’au moins une colonie était observée (puis identifiée), et une cytologie était « positive » dès lors qu’au moins un élément fongique (hyphe, spore) était observé. Résultats : Une culture fongique a été obtenue sur 51/62 (82%) LT and 13/62 (21%) LBA. Tous les chevaux avec un LBA « positif » étaient également « positifs » en culture sur LT. Des éléments fongiques ont été identifiés par cytologie sur 43/62 (69%) LT et respectivement 16/62 (26%) LBAD, 15/62 (24%) LBAG, et 14/62 (23%) LBAM. Neuf chevaux présentaient des éléments fongiques simultanément sur le LBAG et LBAD, tandis que 12 chevaux présentaient des éléments fongiques d’un seul côté seulement (6 LBAG et 6 LBAD [κ = 0.472]). Quatre LBAM étaient « positifs » à la fois en cytologie et culture, tandis que 9 et 10 LBAM étaient respectivement « positifs » seulement en culture ou en cytologie [κ = 0.10]). Les 14 chevaux « positifs » en cytologie sur le LBAM étaient également « positifs » sur le LBAG et/ou LBAD, tandis que 7 chevaux étaient « négatifs » sur le LBAM mais « positifs » sur le LBAG et/ou LBAD. L’identification d’éléments fongiques en cytologie sur LBAM ou LBAG+LBAD est non équivalente (p = 0.023; Se = 0.67, Sp = 1.00). Discussion et conclusion : Pour la détection d’éléments fongiques, le mélange de LBA issus des poumons droit et gauche est une alternative hautement spécifique et modérément sensible, comparativement à la réalisation combinée d’une cytologie individuelle sur les prélèvements de chaque poumon.
No file

Dates and versions

hal-03842330 , version 1 (07-11-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03842330 , version 1

Cite

Louise Lemonnier, Anne Couroucé, Margot Cessans, Ludovic Petit, Jacqueline M. Cardwell, et al.. Comparaison des sites de prélèvement et méthodes diagnostiques pour la détection d'éléments fongiques dans les voies respiratoires équines. 50èmes Journées annuelles de l'AVEF, Association Vétérinaire Equine Française, Nov 2022, Reims, France. ⟨hal-03842330⟩
28 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More