Interconnexion(s) entre les mécanismes de mort cellulaire et la différenciation ostéogénique dans les cellules souches mésenchymateuses - Normandie Université Access content directly
Theses Year : 2009

Interconnection(s) between programmed cell death (Type I) and osteogenic differentiation in mesenchymal stem cells

Interconnexion(s) entre les mécanismes de mort cellulaire et la différenciation ostéogénique dans les cellules souches mésenchymateuses

Erika Hue

Abstract

The hMSCs are resistant to apoptosis after exposure to different apoptotic inducers, however, these cells do not lack any proteins implicated in apoptosis (Oliver et al. , submitted). Conversely, after an induction of differentiation, these cells acquire a sensitivity to apoptosis. Hence, by analysing the differentiation process of hMSCs, we could gain an insight into the acquisition of a sensibility to apoptosis in these cells. We hope to use this insight into the induction of apoptosis in cancer stem cells that appear to have the same resistance to apoptosis observed in normal stem cells. An analysis of the executioner caspase-3 in undifferentiated MSCs has revealed the presence of the proform (32 kDa) and a 29 kDa cleaved form of caspase-3 and during osteogenesis caspase-3 is cleaved into a 25 kDa form. These cleaved forms of caspase-3, 29 and 25 kDa were previously shown by our group to be the result of a cleavage by calpain (Pelletier et al, 2005). Our data show that caspase-3 is important in the initial stages of osteogenic differentiation but not essential for osteogenic differentiation as a knock-down of caspase-3 delays but does not completely abrogate osteogenic differentiation. An activation of alternative pathways implicating an up-regulation of downstream or upstream partners may be involved.
Les cellules souches mésenchymateuses (CSMs) sont résistantes à l'apoptose après traitement avec différents inducteurs apoptotiques alors qu'elles expriment l'ensemble des protéines impliquées dans ce mécanisme (Oliver et coll. , soumis). Cependant, ces cellules acquièrent une sensibilit' à l’apoptose après induction de leur différenciation. Nous étudions les mécanismes de différenciation des CSMs afin de comprendre comment ces cellules acquièrent une sensibilité à l'apoptose au cours de leur différenciation. Ceci nous permettra ensuite d'étudier le défaut responsable de l'échappement des cellules souches cancéreuses à l'apoptose. L'étude protéique des CSMs non différenciées a montré la présence de la procaspase-3 (32 kDa) mais également une forme clivée de 29 kDa. De plus, un fragment de 25 kDa est également formé au cours de la différenciation ostéogénique. Ces formes de 29 et 25 kDa ont été précédemment décrites par notre équipe comme résultant d’un clivage de la procaspase-3 par la Calpaïne (Pelletier et coll. , 2005). En effet, l'inhibition de cette enzyme empêche le clivage de la Caspase-3 et retarde la différenciation. La Caspase3 semble donc jouer un rôle important dans la différenciation des CSMs. Cependant, l'extinction de la Caspase-3 (knock-down) retarde la différenciation mais sans pour autant l'inhiber totalement. Un mécanisme de compensation semble se mettre en place au cours de la différenciation en absence de la Caspase-3.
No file

Dates and versions

tel-03454635 , version 1 (29-11-2021)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03454635 , version 1

Cite

Erika Hue. Interconnexion(s) entre les mécanismes de mort cellulaire et la différenciation ostéogénique dans les cellules souches mésenchymateuses. Sciences du Vivant [q-bio]. Université de Nantes, 2009. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-03454635⟩
23 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More