A qui parlons-nous ? Et en quelle langue ? La réception de l'Autre étranger. Le cas de « community » (anglais britannique) déchiré par la multiplicité de ses traductions en langue française - Normandie Université Access content directly
Book Sections Year : 2010

Who are we talking to? In which language? Acknowledging foreign alterity. The case of “community” (British English) with its many translations in French

A qui parlons-nous ? Et en quelle langue ? La réception de l'Autre étranger. Le cas de « community » (anglais britannique) déchiré par la multiplicité de ses traductions en langue française

Abstract

Thinking of the translation of “community” in French needs specifying the implications of such a term in the original language. Such an approach demands to shed the thinking framework of one’s native language to better convey the span of potential translations from English into French.
Réfléchir à la traduction de « community » en français oblige à clarifier les implications de la traduction. Une telle approche suppose de se débarrasser des cadres inhérents à sa langue maternelle afin d’appréhender la différence conceptuelle qui porte la terminologie.
Fichier principal
Vignette du fichier
A qui parlons-nous - Et en quelle langue - La réception de l’Autre étranger.pdf (441.13 Ko) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03737725 , version 1 (25-07-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03737725 , version 1

Cite

Myriam Boussahba-Bravard. A qui parlons-nous ? Et en quelle langue ? La réception de l'Autre étranger. Le cas de « community » (anglais britannique) déchiré par la multiplicité de ses traductions en langue française. Paul Pasteur et Sylvie Crogiez-Petrequin (dir.), Histoire, historiens et traduction, Rouen : Presses Universitaires de Rouen et du Havre, pp.105-132, 2010. ⟨hal-03737725⟩
19 View
17 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More