Écrire la cour du roi Alfred (871-899) : entre Charlemagne et Salomon - Normandie Université Access content directly
Book Sections Year : 2021

Écrire la cour du roi Alfred (871-899) : entre Charlemagne et Salomon

Abstract

La cour du roi anglo-saxon Alfred le Grand (871-899) est décrite dans les sources émanant de l’entourage royal (en particulier dans l’Histoire du roi Alfred de l’évêque Asser, écrite du vivant du roi) comme un lieu d’harmonie, un pôle d’attraction culturelle et un exemple de bonne organisation politico-militaire. Or on ne peut manquer d’observer à quel point ces évocations de la cour d’Alfred sont calquées sur des modèles littéraires préexistants : il s’agit en particulier d’un modèle d’origine proche-orientale, tiré de l’Ancien Testament (la cour des rois David et Salomon), et d’un modèle venu du monde carolingien tout proche (en particulier la cour de Charlemagne). L’historien se retrouve alors face à une difficulté de méthode : doit-il faire confiance aux sources ou récuser leur témoignage sous prétexte qu’elles sacrifient à l’imitation de modèles antérieurs ? En effet, l’influence de ces deux modèles a pu s’exercer de deux manières : en informant l’écriture de la cour (ce qui est avéré) ou en informant les décisions politiques du roi et de son entourage (ce qui est plus difficile à vérifier).

Domains

History
No file

Dates and versions

hal-03541651 , version 1 (24-01-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03541651 , version 1

Cite

Alban Gautier. Écrire la cour du roi Alfred (871-899) : entre Charlemagne et Salomon. Li Ma. Cité interdite, palais impériaux et cours royales. Les symboles du pouvoir impérial et monarchique en Orient et en Occident, CNRS Éditions, pp.179-192, 2021. ⟨hal-03541651⟩
54 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More