Chercheur-e - Militant-e. Plaidoyer pour un "tiers construit" - Normandie Université Access content directly
Journal Articles Les Dossiers des sciences de l'éducation Year : 2018

Chercheur-e - Militant-e. Plaidoyer pour un "tiers construit"

Abstract

In resonance to the symposium “Research(s) / Militancy(s)”, this article uses a metaphorical analysis, sometimes with forced or ironic strokes, to propose a structure in three scenes, in the theatrical sense of the term, in which the relations between research and militancy are put into play and questioned. Thus, in the amphitheatre of a scientific conference, “Researcher/Militant” tries to open a new path, in the multipurpose room which hosts a Trade Union Congress, “Militant” tries to demonstrate the interest of research while, following the failure of their attempts, they decide to join their forces in the service of the co-elaboration of a “third-constructed” epistemological space.
This space corresponds to the beginning of the theorizing a third way and the sketching of a new figure of the researcher, which gives the text a political dimension by identifying three levels of issues: the individual level of the teacher-researcher in Educational Sciences, the level of the project of our Research Units and the level of discipline and the community of Educational Sciences.
En écho au symposium « Recherche(s) / Militance(s) », cet article s’appuie sur une analyse métaphorique, parfois à coup de traits forcés ou ironiques, pour proposer une structure en trois scènes, au sens théâtral du terme, scènes dans lesquelles les relations entre recherche et militantisme sont mises en jeu et en question. Ainsi, dans l’amphithéâtre d’un colloque scientifique, « Chercheur-e / Militant-e » tente d’ouvrir une nouvelle voie, dans la salle polyvalente qui accueille un congrès syndical, « Militant-e / Chercheur-e » s’essaie à démontrer l’intérêt de la recherche tandis que, suite à l’échec de leurs tentatives, ils/elles décident d’unir leurs forces au service de la co-élaboration d’un espace épistémologique « tiers-construit ».
Cet espace correspond à une amorce de théorisation d’une tierce voie et à l’esquisse d’une nouvelle figure du chercheur, ce qui dote le texte d’une dimension politique en repérant trois niveaux d’enjeux : celui individuel de l’enseignant-chercheur en sciences de l’éducation, celui du projet de nos unités de recherche et celui de la discipline et de la communauté des Sciences de l’éducation.

Dates and versions

hal-03204971 , version 1 (22-04-2021)

Identifiers

Cite

Jean-François Marcel, Véronique Bordes, Laurent Lescouarch. Chercheur-e - Militant-e. Plaidoyer pour un "tiers construit". Les Dossiers des sciences de l'éducation, 2018, Mêlées et démêlés, 50 ans de recherches en sciences de l’éducation, 40, pp.95-103. ⟨10.4000/dse.2928⟩. ⟨hal-03204971⟩
78 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More