Enquête nationale : avulsion des dents de sagesse incluses en chirurgie orthognathique mandibulaire - Normandie Université Access content directly
Journal Articles Revue de Stomatologie, de Chirurgie Maxillo-faciale et de Chirurgie Orale Year : 2016

Enquête nationale : avulsion des dents de sagesse incluses en chirurgie orthognathique mandibulaire

Abstract

Summary Introduction There is no recommendation concerning wisdom teeth (WT) extraction in mandibular orthognathic surgery. We carried out an investigation among the members of the French Society of Stomatology and Oro-maxillofacial Surgery (SFSCMFCO), in order to evaluate the practices and habits of maxillofacial surgeons in this field. Materials and methods We emailed the 424 members of the SFSCMFCO with a questionnaire. Results We obtained 143 feedbacks that could be exploited. In total, 72.5% of practitioners prefer WT to be extracted before performing a bilateral sagittal spilt osteotomy (BSSO). In this case, a period of 6 months between the two surgeries was considered as desirable by more than 70% of the surgeons. In total, 74.6% of the surgeons thought that the presence of WT could make a BSSO more complicated. However, 73.9% of the surgeons would not postpone the BBSO in a patient ready for surgery but with remaining impacted WT. Discussion A majority of surgeons think that the presence of impacted WT may complicate a BSSO and increases the risk of bad split. Most of the authors recommend extracting the impacted WT 6 months before BSSO at least. However, these potential complications are easy to overcome and don’t compromise the final result. Therefore, we think that impacted WT should not delay a BSSO if the orthodontic preparation makes the patient ready for surgery.
Introduction Il n’existe pas de recommandation relative à l’avulsion des dents de sagesse (DDS) mandibulaires en chirurgie orthognathique. Nous avons réalisé une enquête auprès des membres de la Société française de stomatologie, chirurgie maxillo-faciale et chirurgie orale (SFSCMFCO), afin d’évaluer les pratiques et habitudes des chirurgiens maxillo-faciaux dans ce domaine. Matériels et méthodes Nous avons utilisé un questionnaire diffusé par email aux 424 membres de la SFSCMFCO. Résultats Nous avons obtenu 143 réponses qui ont été exploitées. Au total, 72,5 % des praticiens préféraient que les DDS incluses soient avulsées avant de réaliser une ostéotomie sagittale des branches montantes de la mandibule (OSBM). Dans ce cas, un délai de 6 mois entre les deux interventions était jugé souhaitable par plus de 70 % des praticiens. Au total, 74,6 % des chirurgiens pensaient que la présence des DDS au moment de la réalisation de l’OSBM pouvait compliquer ce geste chirurgical. Cependant, 73,9 % des chirurgiens ne différaient pas l’OSBM chez un patient prêt à être opéré mais présentant des DDS incluses. Discussion La majorité des chirurgiens pense que la présence de DDS incluses peut compliquer la réalisation d’une OSBM et rend le clivage des valves plus aléatoire. La plupart des auteurs recommandent l’avulsion des DDS incluses au moins 6 mois avant l’OSBM. Cependant, ces complications éventuelles sont simples à gérer et ne compromettent pas le résultat final. Nous pensons de ce fait que la présence de DDS incluses ne devrait pas retarder l’OSBM si le patient est prêt sur le plan de sa préparation orthodontique.
No file

Dates and versions

hal-03128850 , version 1 (02-02-2021)

Identifiers

Cite

A. Caillot, A. Veyssiere, A. Chatellier, D. Diep, A. Ambroise, et al.. Enquête nationale : avulsion des dents de sagesse incluses en chirurgie orthognathique mandibulaire. Revue de Stomatologie, de Chirurgie Maxillo-faciale et de Chirurgie Orale, 2016, 117 (3), pp.131-135. ⟨10.1016/j.revsto.2016.02.002⟩. ⟨hal-03128850⟩
38 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More