« L’antiracisme dans un syndicat britannique de fonctionnaires » - Normandie Université Access content directly
Conference Papers Year : 2008

« L’antiracisme dans un syndicat britannique de fonctionnaires »

Abstract

Le racisme et l’antiracisme au travail ont été peu étudiés, alors que la majorité de la population passe une grande partie de sa vie sur son lieu de travail ; nous allons explorer certains aspects de la lutte antiraciste parmi les salariés à travers les activités d’un syndicat de fonctionnaires, le PCS : Public and Commercial Services Union . Après avoir esquissé le contexte juridique et politique, nous passerons en revue les procédures, activités et dispositifs antiracistes choisis par le syndicat, et leur évolution depuis les années 1980. Le sujet ne manque pas de controverses. Les différences entre l’Angleterre et la France sont significatives en ce qui concerne l’évaluation politique de la « discrimination positive », l’usage de « statistiques ethniques », la mise en place de structures autonomes à l’intérieur des syndicats pour les syndiqués issus de minorités ethniques; et plus particulièrement en ce qui concerne l’attitude des syndicats envers l’islamophobie et d’autres discriminations religieuses. Dans notre étude, le terme « racisme » ne se limite pas à des discriminations basées sur des caractéristiques génétiques (réelles ou supposées). Le racisme « biologique » est devenu depuis quelques décennies de plus en plus marginal au sein des sociétés européennes. Le racisme « culturel » – où la cible du racisme est identifiée à une « culture » inférieure ou barbare – a largement pris sa place . La différence entre les deux est moins grande qu’on pourrait le penser, car on prétend le plus souvent que les gens ne peuvent sortir de leur culture d’origine, ni la changer. Ainsi, les différences culturelles sont réifiées, ethnicisées, considérées comme permanentes et inévitables.
No file

Dates and versions

hal-02612301 , version 1 (19-05-2020)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02612301 , version 1

Cite

John Mullen. « L’antiracisme dans un syndicat britannique de fonctionnaires ». Groupe de recherche sur l'eugénisme et le racisme, Jan 2008, Paris, France. ⟨hal-02612301⟩
28 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More