Les mots ioniques mineurs dans l'hexamètre épique latin - Normandie Université Access content directly
Book Sections Year : 2019

Les mots ioniques mineurs dans l'hexamètre épique latin

Abstract

S'il est un domaine où les études de métrique verbale se sont multipliées depuis plus de cinquante ans, c'est bien celui qui embrasse l'hexamètre latin. De fait, depuis la thèse de notre maître J. Hellegouarc'h sur les monosyllabes 1 jusqu'aux travaux de P. Tordeur sur les pyrrhiques 2 , peu de types prosodiques ont échappé à l'intérêt des métriciens 3. Parmi ceux-là figurent notamment les mots ioniques mineurs (uu-) qui n'ont jamais été, sauf erreur de notre part, étudiés pour eux-mêmes. S'il existe en effet un certain nombre de contributions particulières ayant abordé un ou plusieurs aspects de la question 4 , il manque encore une analyse d'ensemble, portant sur la place et le rôle des ioniques mineurs dans l'hexamètre épique latin. Ce manque d'intérêt pour les ioniques mineurs s'explique sans doute et par leur faible fréquence dans la poésie latine 5 et par leur statut de mot long qui a entraîné leur éviction à certaines places de l'hexamètre en les cantonnant dans le second hémistiche et dans la clausule de l'hexamètre. Pourtant leur étude, dans une perspective diachro-nique, doit révéler, tout comme l'ont déjà fait les études d'autres types prosodiques, des évolutions notables de l'hexamètre. Nous avons circonscrit notre enquête au seul hexamètre épique, d'Ennius à Silius Italicus 6 , considérant que le genre où les contraintes métriques étaient les plus fortes permettait de mieux identifier que la satire, beaucoup plus libérale 7 , les paramètres prosodiques, syntaxiques et sémantiques qui conditionnaient l'emploi des ioniques mineurs dans ce vers.
Fichier principal
Vignette du fichier
17_Foucher(1).pdf (1.49 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive
Loading...

Dates and versions

hal-02436021 , version 1 (16-01-2020)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02436021 , version 1

Cite

Antoine Foucher. Les mots ioniques mineurs dans l'hexamètre épique latin. Gauvin, Brigitte; Lucas-Avenel, Marie-Agnès. Inter litteras et scientias. Recueil d'études en hommage à Catherine Jacquemard, Presses universitaires de Caen, pp.323-336, 2019, coll. Miscellanea. ⟨hal-02436021⟩
42 View
110 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More