Double morale. Rôles sexués et stigmates de genre au mitan des “Trente Glorieuses” - Normandie Université Access content directly
Journal Articles Circé. Histoire, savoirs, sociétés Year : 2015

Double morale. Rôles sexués et stigmates de genre au mitan des “Trente Glorieuses”

Ludivine Bantigny

Abstract

C’est sans doute dans les phénomènes, marginaux certes, mais qui font beaucoup parler d’eux, comme la délinquance juvénile, que l’on perçoit le mieux la façon dont une société construit ses discours et ses codes. En l’occurrence, ce qui est dit de la délinquance juvénile montre très bien, en creux, l’archétype idéal de la jeune fille et les injonctions sexuées. C’est en ce sens que le système judiciaire et pénal peut aussi être analysé au prisme du genre, dans la mesure où s’y loge l’expression intense des normes genrées. Cet article analyse la délinquance juvénile féminine durant l’après-Deuxième Guerre mondiale et au cœur des « Trente Glorieuses » : les statistiques des tribunaux pour enfants, les faits eux-mêmes et les interprétations fournies par psychologues, psychiatres et éducateurs permettent de saisir non pas seulement le traitement réservé aux jeunes délinquantes et aux adolescentes « en danger », mais bien des valeurs socio-culturelles et des codes sexués. Le traitement judiciaire des jeunes filles « déviantes » dessine des valeurs professionnelles, morales et sexuelles, notamment une représentation de ce que doit être une jeune fille et de ce qu’elle doit devenir : bonne épouse, bonne ménagère et bonne mère.

Domains

History
No file

Dates and versions

hal-02375338 , version 1 (22-11-2019)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02375338 , version 1

Cite

Ludivine Bantigny. Double morale. Rôles sexués et stigmates de genre au mitan des “Trente Glorieuses”. Circé. Histoire, savoirs, sociétés, 2015, 7 (2). ⟨hal-02375338⟩
15 View
0 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More