Tropiques (1941-1945) : dissidences en résonances - Normandie Université Access content directly
Journal Articles Revue de littérature comparée Year : 2017

Tropiques (1941-1945): Relational Resistance

Tropiques (1941-1945) : dissidences en résonances

Dominique Diard

Abstract

“We wanted to publish a cultural journal because we couldn’t do anything else. We wanted this journal to be an instrument that would enable Martinique to redefine itself.” Hence, Césaire and those contributing to the journal outline not only an adjuration to resist fascism, the Occupation, or the neo-colonial order but also the new aesthetic orientations at the heart of the deep-rooted quest to explore what constitutes Caribbeanness and Caribbean identities. This “dissent” from the order, culture, and the established aesthetics turns into a poetry of the “encounter” as claimed later on by Césaire: an encounter with Latin American or African American intellectuals in accordance with the intellectual thrust of a polyphonic journal seeking to recount the political, aesthetic, or formal dissent “in resonance” with what, by Césaire’s own admission, makes the Antillean intellectual stand in “solidarity” with his/her own people and also “with the whole world.”
« Nous avions voulu faire une revue culturelle parce qu’on ne pouvait rien faire d’autre. Nous voulions que cette revue soit un instrument qui permette à la Martinique de se recentrer ». Césaire et les contributeurs de la revue traceront de la sorte autant une incitation à la résistance au fascisme, à l’Occupation ou à l’ordre néocolonial, que des orientations esthétiques nouvelles situées au cœur d’une quête profonde de l’antillanité et des identités caribéennes. Aussi, les « dissidences » par rapport à l’ordre, à la culture et aux esthétiques établies se muent-elles en cette poétique de la « rencontre » revendiquée plus tard par Césaire : avec les intellectuels latino-américains ou les Noirs américains en accord avec la dynamique intellectuelle d’une revue polyphonique ayant à cœur d’inscrire les dissidences politiques, esthétiques ou formelles « en résonance », ce qui de l’aveu même de Césaire, rend l’intellectuel antillais « solidaire » des siens et « de la terre entière ».
No file

Dates and versions

hal-02333365 , version 1 (25-10-2019)

Identifiers

Cite

Dominique Diard. Tropiques (1941-1945) : dissidences en résonances. Revue de littérature comparée, 2017, 2 (364), pp.390-403. ⟨10.3917/rlc.364.0390⟩. ⟨hal-02333365⟩
23 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More