Le surnaturel au service de la raison. Lecture "quantique" de trois récits fantastiques de Julio Cortázar - Normandie Université Access content directly
Journal Articles Implications philosophiques Year : 2015

Le surnaturel au service de la raison. Lecture "quantique" de trois récits fantastiques de Julio Cortázar

Abstract

In his essay Around the Day in Eighty Worlds (1964), Julio Cortazar connects what he calls “the feeling of absurdity” to an experience of ontological shift caused by outrageous and counter-intuitive truths (for the common sense) coming from physical science (quantum and Einstein relativity), taken into account from our familiar world. This article deals with the expression of the feeling of absurdity in literature, revealing strong implicit resonance of quantum physics in three famous fantasy short stories by Julio Cortazar.
Julio Cortázar, dans son essai Le tour du jour en quatre-vingts mondes [1964], relie ce qu’il appelle le « sentiment de l’absurde » à une expérience de décentrement ontologique provoquée par la prise en compte, depuis notre univers familier, de vérités contre-intuitives et scandaleuses (du point de vue du sens commun) issues des sciences physiques (physique quantique et relativité einsteinienne). Cet article s’intéresse aux manifestations du sentiment de l’absurde sur le plan littéraire, en mettant à jour des résonances implicites fortes de la physique quantique dans trois nouvelles fantastiques célèbres de Julio Cortázar.
No file

Dates and versions

hal-02157452 , version 1 (16-06-2019)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02157452 , version 1

Cite

Anouck Linck. Le surnaturel au service de la raison. Lecture "quantique" de trois récits fantastiques de Julio Cortázar. Implications philosophiques, 2015, Littérature et absurde, [16 p.]. ⟨hal-02157452⟩
78 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More