L'anthropologie au risque de la phénoménologie dans "Penser l'homme et la folie" - Normandie Université Access content directly
Book Sections Year : 2014

L'anthropologie au risque de la phénoménologie dans "Penser l'homme et la folie"

Emmanuel Housset

Abstract

La philosophie d’Henri Maldiney propose un renversement de la perspective habituelle par cette mise en évidence que « la pathologie nous éclaire » sur l’exister en tant que tel, car elle dévoile cette endurance originaire de l’altérité, qui n’est pas une capacité a priori du sujet, et qui peut conduire tout aussi bien à se blinder dans la psychose qu’à répondre patiemment à l’appel du monde. En effet, il est nécessaire de remonter à l’impossible ouverture pour que la transpassibilité se donne à voir comme une « ouverture, ab-solue de tout projet ». En conséquence, l’appel à l’anthropologie n’est pas dans la pensée d’Henri Maldiney un renoncement à la philosophie, car l’anthropologie donne le lieu à partir duquel comprendre qu’être soi, c’est endurer l’événement et être mis en demeure de répondre de l’instant éclaté.
No file

Dates and versions

hal-02145566 , version 1 (03-06-2019)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02145566 , version 1

Cite

Emmanuel Housset. L'anthropologie au risque de la phénoménologie dans "Penser l'homme et la folie". Henri Maldiney : phénoménologie, psychiatrie, esthétique, Presses Universitaires de Rennes, pp.53-73, 2014, Philosophica (Rennes), 978-2-7535-3441-4. ⟨hal-02145566⟩
135 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More