La compréhension des violences faites aux femmes comme problème public dans un contexte post-dictatorial - Normandie Université Access content directly
Journal Articles Enfances, Familles, Générations Year : 2015

Understanding Violence against Women as a Public Problem in Post-Dictatorships

La compréhension des violences faites aux femmes comme problème public dans un contexte post-dictatorial

Abstract

Since the end of the dictatorships in Spain and Chile, increasing importance has been placed on equality policies, in particular toward action by women’s and feminist movements, which have produced new means of analyzing the social reality. In this context, violence against women has been conceptualized as a public problem, and the fight against it has gradually transformed into one of the primary means of public action in terms of gender equality. The two states studied have dealt with this issue through a series of negotiations involving various political stakeholders, resulting in two laws that reflect two different perspectives on the phenomenon, represented by the expressions “gender violence” (violencia de género) and “intra-family violence” (violencia intrafamiliale). This article analyses the contexts that have influenced how the problem of violence against women is understood in Spain and Chile, investigates the two approaches used by these countries—“gender violence” and “intra-family violence”—and examines the impacts of these choices.
Depuis la fin des dictatures, en Espagne et au Chili, une importance croissante a été accordée aux politiques d’égalité, notamment à la faveur de l’action des mouvements féminins et féministes qui ont apporté de nouveaux outils permettant d’analyser la réalité sociale. Dans ce contexte, les violences envers les femmes ont pu être conceptualisées comme un problème public et la lutte contre ce phénomène s’est peu à peu convertie en un des axes principaux de l’action publique en matière d’égalité hommes-femmes. La prise en charge de cette question, par les deux États étudiés, s’est traduite par une série de négociations impliquant les différents acteurs du jeu politique. Il en a résulté l’adoption de deux lois reflétant deux lectures différentes du phénomène qui se sont matérialisées dans les expressions de « violence de genre » (violencia de género) et de « violence intrafamiliale » (violencia intrafamiliale). Dans cet article, nous chercherons à analyser les contextes qui ont influencé la compréhension du problème de la violence envers les femmes en Espagne et au Chili. Nous interrogerons les deux approches qui ont été retenues – soit la violence de genre et la violence intrafamiliale – et la portée de ces choix.
Fichier principal
Vignette du fichier
1031121ar.pdf (636.68 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive
Loading...

Dates and versions

hal-02009484 , version 1 (06-02-2019)

Identifiers

Cite

Fabiola Miranda Pérez, Anne-Claire Sanz-Gavillon. La compréhension des violences faites aux femmes comme problème public dans un contexte post-dictatorial : Étude comparée des cas espagnol et chilien. Enfances, Familles, Générations, 2015, 22, pp.114. ⟨10.7202/1031121ar⟩. ⟨hal-02009484⟩
160 View
203 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More