La créativité gestuelle et linguistique des élèves débutant l'apprentissage de l'anglais à l'école primaire - Normandie Université Access content directly
Journal Articles Voix Plurielles Year : 2016

La créativité gestuelle et linguistique des élèves débutant l'apprentissage de l'anglais à l'école primaire

Abstract

Cet article étudie les phénomènes de créativité gestuelle et linguistique manifestés par les élèves de l'école primaire qui débutent leur apprentissage de l'anglais dans le cadre d'une approche multimodale reliant le geste, le théâtre, le conte, et basée sur la théorie de l'intussusception de Marcel Jousse, appartenant au champ de l’anthropologie linguistique.
Le processus d’intussusception s’opère selon la logique suivante :
- l’homme est agi par la réalité ;
- les actions qu’il reçoit et rejoue (imprime et exprime) deviennent gestes ;
- le geste est d'abord global (impliquant l'homme dans toute sa corporéité), puis, par économie expressive, il devient manuel (notre gesticulation communicative) et enfin laryngo-buccal (parole).
La production des signaux kinésiques et linguistiques apparaît donc comme relevant du même phénomène dont la nature est intrinsèquement créative grâce au mécanisme de rejeu. Dans les années 1960-1990, Jacques Lecoq a élaboré une méthodologie de formation théâtrale intégrant la logique joussienne d’intussusception. L’approche d’enseignement de l’anglais présentée dans cet article s’inspire du théâtre du geste de Lecoq tout en accordant une place importante au conte qui est une représentation symbolique du monde, correspondant le mieux à la perception enfantine, selon Bruno Bettelheim et Kieran Egan.

Dates and versions

hal-02005538 , version 1 (04-02-2019)

Identifiers

Cite

Marie Potapushkina-Delfosse. La créativité gestuelle et linguistique des élèves débutant l'apprentissage de l'anglais à l'école primaire. Voix Plurielles, 2016, 13 (1), pp.76-85. ⟨10.26522/vp.v13i1.1371⟩. ⟨hal-02005538⟩
107 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More