Liberté et destin dans Les Captifs de Plaute - Normandie Université Access content directly
Journal Articles Travaux et documents hispaniques Year : 2012

Liberté et destin dans Les Captifs de Plaute

Abstract

À en croire Prologus, le personnage chargé d’exposer au public la trame des Captifs, il s’agit d’une comédie qui n’a rien à voir avec la palliata classique, ses personnages et ses mécanismes, car elle faite « sur le modèle des bonnes moeurs » ; et de fait, l’essentiel de la pièce met en scène l’amitié entre un jeune maître et son esclave qui leur dictera une conduite digne des héros tragiques, libres de choisir leur destin : celle de Pylade qui choisit de sacrifier sa vie pour son ami Oreste et celle d’Antigone qui choisit l’honneur dans la mort ; mais c’était sans compter le parasite Ergasile qui vient rappeler qu’il serait « hors de propos, avec une troupe comique, de se mettre à représenter une tragédie » ; et c’est ainsi que reviennent, un à un, à la fin de la pièce, tous les personnages de la palliata classique tandis que le parasite, véritable transgresseur, nous rappelle que l’illusion comique n’est jamais totale.

Keywords

Fichier principal
Vignette du fichier
liberte et fatum.pdf (69.58 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Explicit agreement for this submission

Dates and versions

hal-01829803 , version 1 (05-07-2018)

Licence

Attribution - NonCommercial - ShareAlike

Identifiers

  • HAL Id : hal-01829803 , version 1

Cite

Ginette Vagenheim. Liberté et destin dans Les Captifs de Plaute. Travaux et documents hispaniques, 2012, "Fatum" : destin et liberté dans le théâtre, 4, pp.11-18. ⟨hal-01829803⟩
161 View
70 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More