Le though dit “adverbial” - Normandie Université Access content directly
Book Sections Year : 2007

Le though dit “adverbial”

Abstract

Nous nous proposons de problématiser l’invariant d’un marqueur polyfonctionnel comme though à partir de ses réalisations positionnelle, fonctionnelle et prosodique. En particulier, nous voudrions revenir sur l’étiquette “adverbiale”, que nous conservons, mais dont nous voudrions préciser les propriétés, à partir de l’examen des contraintes d’emploi et de la distribution de though dans les différentes configurations où il est possible. Notre première partie porte sur l’analyse des fonctionnements de though en fonction de critères positionnels. Dans cette approche, on tiendra pour pertinente la position de though au sein des relations prédicatives (ci-après RP), d’où la typologie que nous suivons. Nous revenons ensuite sur le statut fonctionnel à accorder à though dans chaque configuration et proposons enfin quelques pistes pour la prosodie de ce marqueur en position finale à partir d’analyses portant sur des textes lus (corpus MARSEC).
Fichier principal
Vignette du fichier
Filippi-Ballier revisé.pdf (475.81 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Explicit agreement for this submission
Loading...

Dates and versions

hal-01777622 , version 1 (24-04-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01777622 , version 1

Cite

Nicolas Ballier, Catherine Filippi-Deswelle. Le though dit “adverbial”. Sous la direction de Agnès Celle; Stéphane Gresset; Ruth Huart. Les connecteurs, jalons du discours, Peter Lang, 2007, Sciences pour la communication 82, 978-3-03911-249-4. ⟨hal-01777622⟩
46 View
95 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More