Historique du bloc artificiel utilisé dans les digues à talus - Normandie Université Access content directly
Journal Articles Revue Paralia Year : 2013

Historique du bloc artificiel utilisé dans les digues à talus

Abstract

Parmi l'ensemble des différentes parties composant une digue à talus maritime, la carapace représente l'élément clé de la stabilité de la structure. Elle se compose soit d'enrochements naturels soit de blocs artificiels en béton. Le développement des blocs artificiels performants a fait l'objet de multiples travaux de la part de chercheurs du monde entier. Il s'agissait principalement de proposer des formes optimisées conduisant à une grande stabilité hydraulique autorisant par là de faibles consommations de béton et donc des économies substantielles. Le présent papier vise, après avoir en avoir fait une présentation globale, à proposer une nouvelle grille de classification des principaux blocs utilisés et à en dégager les intérêts respectifs tout en mentionnant les éventuelles incertitudes qui s’attachent à leur utilisation.

Dates and versions

hal-01745589 , version 1 (28-03-2018)

Identifiers

Cite

Iman Safari, François Ropert, Dominique Mouazé, Alexander Ezersky. Historique du bloc artificiel utilisé dans les digues à talus. Revue Paralia, 2013, 6, pp.4--1. ⟨10.5150/revue-paralia.2013.004⟩. ⟨hal-01745589⟩
126 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More