Postoperative radiotherapy after flap reconstructive surgery in patients with head and neck cancer: A retrospective monocentric study with flap delineation to assess toxicity and relapse - Normandie Université Access content directly
Journal Articles Cancer/Radiothérapie Year : 2020

Postoperative radiotherapy after flap reconstructive surgery in patients with head and neck cancer: A retrospective monocentric study with flap delineation to assess toxicity and relapse

Radiothérapie postopératoire en situation de lambeau : série monocentrique avec délinéation de tous les lambeaux pour évaluer les profils de toxicité et de rechute

Abstract

PurposeFlaps are increasingly used during reconstructive surgery of head and neck cancers to improve functional outcomes. There are no guidelines as to whether the whole flap or its anastomotic border should be included in the primary tumour target volume of postoperative radiotherapy to prevent local relapses. Relapse and toxicity rates can increase substantially if the whole flap received full dose. Our aim was to determine whether flaps were included in the primary tumour target volume and to report the patterns of relapse and toxicity.Materials and methodsConsecutive patients in 2014 through 2016, with or without a flap, receiving postoperative radiotherapy were selected in a retrospective monocentric control study. Flaps were homogenously delineated blind to treating radiation oncologists using a flap-specific atlas. Tumour recurrence, acute and late toxicity were evaluated using univariate and propensity score analyses.ResultsA hundred patients were included; 54 with a flap. Median flap volume included in the tumour volume was 80.9%. Twelve patients experienced local recurrences: six with a flap, among whom two within their flap (3.7%). Patients with flaps had larger median tumour volumes to be irradiated (25 cm3 versus 58 cm3, p < 0.001) and higher acute/late toxicity rates (p < 0.001) even after adjustment on biases (more advanced T stage, oral cavity, active smoking in patients with flaps). Locoregional recurrence and survival rates were similar between patients with/without a flap.ConclusionRecurrences within a flap were rare in this series when including the whole flap body in the 60Gy-clinical target volume but inclusion of the flap in the primary tumour target volume increased toxicity. Multicentric studies are warranted.
Objectif de l’étudeLes lambeaux sont de plus en plus utilisés lors de la chirurgie reconstructive des cancers de la tête et du cou pour améliorer les résultats fonctionnels. Il n’existe pas de recommandations publiées sur la définition du volume cible anatomoclinique en situation de lambeau, et notamment sur l’inclusion du lambeau entier ou de son bord anastomotique seulement dans le volume cible anatomoclinique tumoral de la radiothérapie postopératoire pour prévenir les rechutes locales. Les taux de rechute et de toxicité peuvent augmenter si l’ensemble du lambeau a reçu la dose tumoricide. Notre objectif était de déterminer si les lambeaux étaient inclus dans le volume cible anatomoclinique tumoral et de rapporter les modèles de rechute et de toxicité.Matériels et méthodesDes patients consécutifs entre 2014 et 2016 avec ou sans lambeau ayant reçu une radiothérapie postopératoire ont été sélectionnés pour une étude rétrospective de contrôle monocentrique. Les lambeaux ont été délimités de manière homogène, à l’insu des oncologues radiothérapeutes référents, à l’aide d’un atlas spécifique aux lambeaux établi avec les chirurgiens. Les récidives tumorales et la toxicité aiguë et tardive ont été évaluées à l’aide d’analyses unifactorielles et de scores de propension.RésultatsCent patients ont été inclus ; 54 avec un lambeau. Le volume médian du lambeau inclus dans le volume de la tumeur était de 80,9 %. Douze patients ont connu des récidives locales : six avec un lambeau, dont deux dans leur lambeau (3,7 %). Les patients avec des lambeaux avaient des volumes tumoraux médians à irradier plus importants (25 cm3 contre 58 cm3, p < 0,001) et des taux de toxicité aiguë ou tardive plus élevés (p < 0,001), même après ajustement sur les biais (stade T plus grand, cavité buccale, tabagisme actif chez les patients avec des lambeaux). Les taux de récurrence et de survie locorégionaux étaient similaires entre les patients avec ou sans lambeau.ConclusionLes récidives au sein d’un lambeau étaient rares dans cette série dans laquelle le lambeau entier était inclus dans le volume cible anatomoclinique 60 Gy, mais l’inclusion du lambeau dans le volume cible anatomoclinique tumoral augmentait la toxicité. Une étude multicentrique est en cours.
No file

Dates and versions

hal-02989401 , version 1 (05-11-2020)

Identifiers

Cite

G. Michaël, J. Le guevelou, N. Jacksic, J. Lequesne, V. Bastit, et al.. Postoperative radiotherapy after flap reconstructive surgery in patients with head and neck cancer: A retrospective monocentric study with flap delineation to assess toxicity and relapse. Cancer/Radiothérapie, 2020, 24 (8), pp.851-859. ⟨10.1016/j.canrad.2020.06.024⟩. ⟨hal-02989401⟩
43 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More