Déterminants psychologiques du stress chez les étudiants en soins infirmiers - Normandie Université Access content directly
Journal Articles Epidemiology and Public Health = Revue d'Epidémiologie et de Santé Publique Year : 2018

Psychological characteristics of stress in nursing student

Déterminants psychologiques du stress chez les étudiants en soins infirmiers

Abstract


Background
Student nurses have perceived stress higher than students taking other training courses. The objective of this work was to investigate psychological characteristics of nursing students in an attempt to understand why they are more subject to stress than others.

Methods
We carried out a self-administered questionnaire survey to compare students taking various training courses (i.e., sport sciences, psychology, medicine, and nursing). Perceived stress and health, high-risk behaviors, different psychological determinants of stress (i.e. coping, emotional skills, resilience, self-esteem, personality, chronotype) were assessed.

Results
Multiple linear regression analysis yielded a model showing that seven independent variables were correlated with perceived stress among students: perceived health, neuroticism, stress tolerance, active coping, understanding of one's own emotions, chronotype amplitude, and use of one's own feelings. Moreover, medicine and nursing students were more stressed and perceived their health in a more negative way than students taking other training courses. Nursing students were also less stress tolerant.

Conclusion
The regression model suggests that psychological characteristics influence stress level among students. Moreover, the results show that medicine and nursing students differ from other students on resilience in stress tolerance dimension as well as on a set of behaviors. Practical perspectives are discussed.

Position du problème
Les étudiants en soins infirmiers présentent un niveau de stress perçu le plus élevé par rapport à d’autres formations. L’objectif est de comprendre, à travers l’étude de différents déterminants psychologiques, pourquoi ces étudiants en IFSI sont plus sujets au stress.

Méthodes
Nous avons réalisé une enquête par questionnaire auto-administré pour comparer les étudiants de différentes filières (Psychologie, santé et soins infirmiers, STAPS). Le stress et la santé perçus, les conduites à risques ainsi que différents déterminants psychologiques du stress (c’est-à-dire, stratégies de coping, compétences émotionnelles, résilience, estime de soi, traits de personnalité, chronotype) ont ainsi été évalués.

Résultats
Une régression linéaire multiple montre que plusieurs variables indépendantes sont corrélées de manière significative (p < 0,001) avec la variable dépendante « stress perçu » et sept variables indépendantes ont atteint un seuil de significativité : la santé perçue, le névrosisme, la tolérance au stress, le coping actif, la compréhension de ses propres émotions, l’amplitude du chronotype, et l’utilisation de ses propres émotions. De plus, les étudiants en santé et en IFSI sont plus stressés et perçoivent leur santé de manière plus négative comparativement aux étudiants des autres formations. Les étudiants en IFSI sont également moins tolérants au stress.

Conclusion
Le modèle issu de la régression suggère que des caractéristiques psychologiques influencent le niveau de stress des étudiants. De plus, les résultats montrent que les étudiants en santé et en IFSI diffèrent des autres étudiants sur la résilience dans sa dimension tolérance au stress ainsi que sur un ensemble de conduites. Des perspectives pratiques sont discutées.
No file

Dates and versions

hal-02890758 , version 1 (06-07-2020)

Identifiers

Cite

M. Dugué, Catherine Garncarzyk, Fabrice Dosseville. Déterminants psychologiques du stress chez les étudiants en soins infirmiers. Epidemiology and Public Health = Revue d'Epidémiologie et de Santé Publique, 2018, 66 (6), pp.347-354. ⟨10.1016/j.respe.2018.09.004⟩. ⟨hal-02890758⟩
455 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More