L’hyperactivité/TDAH : un analyseur de l’apport des neurosciences aux pratiques médiatiques, éducatives et à la formation des travailleurs sociaux - Normandie Université Access content directly
Journal Articles Education et socialisation - Les cahiers du CERFEE Year : 2018

Attention Deficit Hyperactivity Disorder (ADHD): an analyzer of the contribution of neuroscience to media, educational practices, and training in social work

L’hyperactivité/TDAH : un analyseur de l’apport des neurosciences aux pratiques médiatiques, éducatives et à la formation des travailleurs sociaux

Abstract

We studied the representations of ADHD in French television programs (N = 60), newspaper articles (N = 159) and websites (N = 50) between 1990 and 2015. We also analyzed the articles devoted to ADHD in the specialized literature for social workers (N = 93) and questioned social work students about their representations of this pathology (N = 99). We focused our analysis on the neurologic and genetic risk factors for ADHD, and on the effects of drugs on school achievement. The cross-analysis of ADHD representations shows recurrent distortions of neuroscience data. The study highlights conflicts of interest that may contribute to these distortions. Deviations from international consensuses skyrocket during our study period. This misinformation hides social and environmental risk factors that may be subject to appropriate socio-educational policies and practices.
Nous avons interrogé les conceptions du Trouble Déficitaire de l’Attention avec ou sans Hyperactivité (TDAH) à la télévision (N=60), dans la presse (N=159) et dans les sites internet français (N=50) sur la période 1990-2015. Nous avons également analysé les articles consacrés au TDAH dans la littérature spécialisée destinée aux travailleurs sociaux (N=93) et dans les discours des étudiants en éducation spécialisée (N=99). Nous avons centré notre analyse sur la neurologie et la génétique du TDAH, puis sur les effets du traitement médicamenteux. L’analyse croisée des représentations du TDAH montre des distorsions récurrentes des données neuroscientifiques. L’étude met en lumière des conflits d’intérêts susceptibles de contribuer à ces distorsions. L’écart aux consensus internationaux se creuse au fil de notre période d’étude. Ces informations erronées masquent des facteurs de risque sociaux et environnementaux susceptibles de faire l’objet de politiques et de pratiques éducatives adaptées.

Dates and versions

hal-02377312 , version 1 (23-11-2019)

Identifiers

Cite

Sébastien Ponnou. L’hyperactivité/TDAH : un analyseur de l’apport des neurosciences aux pratiques médiatiques, éducatives et à la formation des travailleurs sociaux. Education et socialisation - Les cahiers du CERFEE, 2018, Neurosciences et éducation, 49, [20 p.]. ⟨10.4000/edso.4732⟩. ⟨hal-02377312⟩
55 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More