Le dispositif "Plus de maîtres que de classes" : bien-être et collectif à l’école - Normandie Université Access content directly
Journal Articles Recherches & éducations Year : 2017

Le dispositif "Plus de maîtres que de classes" : bien-être et collectif à l’école

Abstract

The program "more teachers than classes", implemented in France since 2013, is based on the allocation of an additional teacher in some priority schools. It aims to introduce new pedagogic organizations to overcome academic difficulties and help pupils to develop their basic skills. If initial studies show that the reduction of the number of pupils by class has a positive effect on academic achievement, staffing schools with supernumerary teachers appears certainly less expensive but of uncertain effectiveness if the measure is not strictly supervised. The objective of this article is to assess the gap between these binding recommendations and on-the-ground realities, in-order-to identify the effects of this pedagogic system on school performances. Analysis of the interviews of all teachers involved in the program "more teachers than classes" in the Academy of Limoges during the 2013-2014 school year mainly show outcomes on well-being at school : the quality of teacher / pupil relationship, child’s individualized welcome, differentiated instruction, classroom environment, self-esteem, dialogue in the school, etc. These results commit us to discuss the inclusion of these well-being criteria as an improvement factor for school performances.
Le dispositif « plus de maîtres que de classes », déployé à l’échelle nationale à compter de l’année 2013, repose sur l’affectation d’un maître supplémentaire dans certaines écoles relevant de l’éducation prioritaire, afin de permettre la mise en place de nouvelles organisations pédagogiques susceptibles de répondre aux difficultés rencontrées par les élèves, et de les aider à effectuer leurs apprentissages fondamentaux. Les études initiales soulignent pourtant que face à la réduction des effectifs scolaires comme levier efficace à la réussite des élèves, la dotation en maîtres surnuméraires apparaît certes moins coûteuse, mais d’une efficacité incertaine si la mesure n’est pas fortement cadrée. L’objectif de cet article consiste à mesurer l’écart entre ces préconisations relativement contraignantes et la réalité des usages pédagogiques du dispositif, de manière à en relever les effets réels en termes de résultats scolaires. Or l’analyse des entretiens de l’ensemble des enseignants concernés par la mise en œuvre du dispositif « plus de maîtres que de classes » dans l’Académie de Limoges au cours de l’année 2013-2014 fait essentiellement apparaître des résultats relevant du bien-être à l’école : qualité de la relation maître/élève, accueil particularisé de l’enfant, différenciation pédagogique, ambiance de classe, estime de soi, dialogue dans l’école, etc. Ces résultats nous engagent à discuter la prise en compte des critères relevant du bien-être à l’école comme leviers d’amélioration des résultats scolaires.
No file

Dates and versions

hal-02377255 , version 1 (23-11-2019)

Identifiers

Cite

Sébastien Ponnou, Jacques Béziat. Le dispositif "Plus de maîtres que de classes" : bien-être et collectif à l’école. Recherches & éducations, 2017, (Varias 2019), [18 p.]. ⟨10.4000/rechercheseducations.7167⟩. ⟨hal-02377255⟩
44 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More