Simulation numérique directe du phénomène de sédimentation à faible nombre de Reynolds - Normandie Université Access content directly
Conference Papers Year : 2012

Simulation numérique directe du phénomène de sédimentation à faible nombre de Reynolds

Abstract

Les ports et les estuaires sont le siège d’un envasement important. Les modèles de transport à cette échelle nécessitent des équations de fermeture. L’étude de phénomènes hydrosédimentaire à l’échelle de la particule doit permettre d’affiner ces lois. Un modèle numérique direct a été développé pour simuler la dynamique particulaire. La sédimentation bidimensionnelle en milieu confiné de particules cylindriques noncohésives au sein d’un fluide Newtonien à bas nombre de Reynolds (de l’ordre de 1) est simulée avec un millier de particules. Une analyse des évolutions des différentes interfaces montre le bon comportement du modèle. Le calcul de grandeurs macroscopiques obtenues par moyenne d’ensemble permet de remonter à une loi de chute proche de la formule de Richardson-Zaki.

Dates and versions

hal-02156781 , version 1 (14-06-2019)

Identifiers

Cite

Romuald Verjus, Sylvain Guillou. Simulation numérique directe du phénomène de sédimentation à faible nombre de Reynolds. Journées Nationales Génie Côtier - Génie Civil, Jun 2012, Cherbourg, France. pp.531-540, ⟨10.5150/jngcgc.2012.057-v⟩. ⟨hal-02156781⟩
33 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More