La paléopathologie de l'ostéomalacie : deux cas originaux provenant du nord de la France - Normandie Université Access content directly
Conference Papers Year : 2009

La paléopathologie de l'ostéomalacie : deux cas originaux provenant du nord de la France

Abstract

Amiens Ilot des Boucheries 2139 dating from the 4th century and Saint Amé 515 dating from the 16th -18th centuries AD are skeletons with incomplete fractures. The first one is the skeleton of a mature male, the second one is that of a 50-year-old female (TCA). We have examined the associated pathologies, focusing on the importance of light microscopy in the diagnosis of vitamin D deficiency in the second case
Le squelette 2139 du site d’Amiens Ilot des Boucheries (IVe siècle) et le squelette 515 du site de Saint Amé (XVIe -XVIIIe siècles) sont présentés en raison de fractures incomplètes. Le premier appartenait à un homme mature, le second à une femme de 50 ans +/- 4 ans. Nous décrivons les pathologies associées et de l’intérêt de la microscopie optique dans le diagnostic de l’avitaminose D de l’adulte.
No file

Dates and versions

hal-02146267 , version 1 (03-06-2019)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02146267 , version 1

Cite

V. Auslender, V. Dedryver, Nuria Villena I Mota, E. Binet, Thomas Colard, et al.. La paléopathologie de l'ostéomalacie : deux cas originaux provenant du nord de la France. Des lésions du passé aux diagnostics modernes, colloque du Groupe des paléopathologistes de Langue Française (GPLF), Apr 2009, Szeged, Hongrie. ⟨hal-02146267⟩
121 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More